L'influence de Saturne

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Re: L'influence de Saturne

Message par MD.Anderson le Lun 19 Fév - 15:52

But why ? What’s gonna happen ? Who are the protagonists ?
avatar
MD.Anderson

Messages : 8
Date d'inscription : 06/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'influence de Saturne

Message par JenniferKnoll98730 le Lun 19 Fév - 15:53

Maybe There is no protagonist.
avatar
JenniferKnoll98730

Messages : 10
Date d'inscription : 06/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'influence de Saturne

Message par MD.Anderson le Lun 19 Fév - 15:55

JenniferKnoll98730 a écrit:Maybe There is no protagonist.
What ?
avatar
MD.Anderson

Messages : 8
Date d'inscription : 06/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'influence de Saturne

Message par JenniferKnoll98730 le Lun 19 Fév - 15:57

I mean, perhaps it’s like a child learning to ride a bike. If you tell them not to look at the tree, they’ll cycle straignt into it.
avatar
JenniferKnoll98730

Messages : 10
Date d'inscription : 06/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'influence de Saturne

Message par chloe bedet le Lun 19 Fév - 16:13

avatar
chloe bedet

Messages : 7
Date d'inscription : 05/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://pioneer12.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'influence de Saturne

Message par Tertuliano le Lun 19 Fév - 16:19

Avec mes colocataires nous faisions visiter notre appartement, c’était pendant l’heure magique (entre 15h00 et 15h20). La conversation ne m’interressant pas plus que ça, je trouvais distraction en trifouilliant une chose inconnue dans ma poche droite. 20 minutes passèrent et j’analysais aveuglément chaque partie de sa forme: deux faces, dont l’une en forme de coque, que je finissais même par creuser avec mon ongle. Lorsque les visiteurs se dirigèrent vers la sortie je me demandai enfin ce que pouvait être cette chose, je la saisis donc, la sortis de ma poche : un scarabée.
avatar
Tertuliano

Messages : 17
Date d'inscription : 06/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'influence de Saturne

Message par Mirabelle le Mer 14 Mar - 21:26

Bonsoir,
je me présente, Reinette.
Il parait que quelqu'un d'autre s'appelle Reinette ici, c'est amusant... j'ai alors choisi Mirabelle. Mais je suis Reinette.
Depuis peu, j'ai quitté la campagne pour Paris, pour les affaires. Ça n'a pas été chose facile, mais c'est ainsi.
À la campagne, chaque jour, j'avais mon rituel de l'heure bleue.
Quelques minutes magiques, ce moment où les premiers oiseaux chantent avec le ciel d'un bleu autre. La première ou dernière pause de la journée. Jamais je ne l'a loupé, quoiqu'il arrive je trouvais toujours un moyen pour l'observer, écouter.
Mais aujourd'hui, c'est différent. Ici, à Paris, ce n'est plus possible. Il y a toujours un klaxon, une sirène, une voiture, un grondement de métro. Rien n'est silencieux.
Me voilà perdue.
Une légère dépression bleuiène s'est fait ressentir. Il fallait absolument que je trouve une alternative, et recherche après recherche, je suis tombée ici.
Sur le moment, j'ai été septique.. mais la curiosité était plus grande, et c'était mon seul espoir. C'est ainsi, que je me suis prise au jeu de ces heures magiques.
Merci pour cette incroyable découverte, ce fût un réel souffle nouveau.

avatar
Mirabelle

Messages : 3
Date d'inscription : 23/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'influence de Saturne

Message par Mirabelle le Mer 14 Mar - 21:54

Il m'a fallu un petit temps d'adaptation pour vraiment croire à ces heures magiques. Depuis, je porte une montre sans cesse à mon poignet gauche. Elle ne me quitte plus.
Samedi à été l'élément déclencheur, j'ai été convaincu de l'influence de Saturne. Ces heures là étaient réellement magique.
Samedi, l'heure magique avait lieu de 13h58 à 14h57.
J'étais sur le quai pour me rendre au cinéma, j'attendais. Une annonce est diffusée : "le prochain train n'est pas un train habituel, il vous est recommandé de vous éloigner de la bordure du quai, merci". Le train est proche, ce n'est effectivement pas un train habituel. Il n'y a aucun wagon, uniquement les roues et une petite cabine avec un conducteur. Le train était long, vraiment très long, son passage a duré quelques minutes. Derrière son passage, il laissa le fantôme de la musique Duel au soleil d'Etienne Daho. C'était en réalité un train de transport divers. Jusqu'à ce moment là, je n'étais pas encore vraiment convaincu d'être dans l'heure magique. Montre en main, 14h13, nous étions en plein dedans. Mais j'avais le doute. Le prochain métro était dans 10 minutes, je me suis alors assise sur un des sièges rouges.
Je ne pensais à rien.
Un homme, cheveux longs noirs, tirés en arrière s'installe à coté de moi. Il porte des lunettes dorées qui recouvrent l'entièreté de son visage. Il me regarde, (ouvre la bouche, toutes ses dents étaient en or). Dans sa main droite, il tient une laisse. Au bout de celle ci, un petit animal avec une crinière. Il est assis sur le pied gauche de l'homme. On dirait un lion. C'est un bébé labrador mais avec une crinière. Je n'en crois pas mes yeux.
L'homme me regarde et prononce ces cinq mots : "le temps est de l'or".
Au même moment, une petite goutte d'eau tomba sur le haut de ma tête, je regarde au plafond pour voir d'où elle venait, rien. Je regarde à coté de moi, l'homme avait disparu. Le métro est passé. Je regarde ma montre, il était 14h59.
avatar
Mirabelle

Messages : 3
Date d'inscription : 23/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'influence de Saturne

Message par Mirabelle le Sam 17 Mar - 20:12

Aujourd’hui, je me trouvais à la gare, avec de l’avance, ce qui est plutôt rare.

Le retard était pour mon train.
La neige est tombée.
J’attends.
Mes pieds sont gelés.

Le petit véhicule bleu de nettoyage de la gare me frôle, je me recule.

Un homme se dirige vers moi, et me dit : « Vous prenez le train pour Nevers? »
Je réponds : « oui, vous aussi ? » « oui, enfin non, je descends à Briare »

C’était un homme, d’un certain âge, avec une élégance incroyable.
Il portait une veste blanche mais cassée, un col roulé rouge, et un bonnet bleu marine.
Elégance Nouvelle Vague
Un petit air de Jean Cocteau, mais aussi de Jacques Yves Cousteau avec les couleurs inversées.
Nous avons échangés sur des choses qui aurait pu être banales, mais qui sont devenus plus poussés.
Du monde électronique qui prendrait, un peu plus chaque jour notre place. Nous avons imaginés la gare remplie de robots.
Il était triste de voir toutes ces personnes connectées à leur téléphone, sans cesse.
Plus de regards, plus de sourires..
Il me parlait d’autrefois. C’était beau.
il reprit son sac, fait un pas et dit : « je vous souhaites une belle attente »
Il disparait dans la foule.

Le petit véhicule bleu de nettoyage de la gare me frôle, je me recule.

Mon portable s’est coupé.
L’homme revient quelques minutes après, et dit avec une voix douce et généreuse : «  Peut être que votre mère à un fixe ? si vous le souhaitez, je peux vous prêter mon téléphone pour lui annoncer votre retard ? » Je le remercie, et lui dit que ma mère à surement déjà du le voir sur internet.
Il sourit, et disparait à nouveau dans la foule.

Je m’empresse de regarder l’heure, sur ma montre, il est 15h02.
Nous étions en pleine heure magique.
L’heure magique était de 13h59 à 14h59 d’après les informations de Chloë Bedet.
avatar
Mirabelle

Messages : 3
Date d'inscription : 23/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'influence de Saturne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum